L’art et le désordre

Dans le cadre de l’exposition L’art et le désordre, 1914-1918 au Château de l’étang, Sur le motif propose la création d’un Cabinet Dada avec le public.

Dada, ce mot tout simple, enfantin, devient, en 1916, au milieu des combats de la première Guerre mondiale, un cri de ralliement pour des artistes. Dada veut faire de l’art une arme, un instrument pour faire prendre conscience aux gens l’absurdité d’un monde qui est en train de s’autodétruire. Avec Dada, la vie devient un immense labyrinthe peuplé d’objets, issus de notre environnement quotidien à démonter, découper, détourner, coller, assembler… pour que le désordre du monde laisse éclore des beautés nouvelles.

Invitons l’esprit Dada au Château de l’étang !

Ateliers de création : maquette, portraits robots, poèmes Dada, jeu de 7 familles… (descriptif ci-dessous)
pour les groupes, les mercredis 7, 14, 21 et 28 novembre à 10h et 14h.
Entrée libre sur réservation – info@surlemotif.fr

pour les familles, les samedis 10 et 24 novembre à partir de 15h,
suivis le 10 d’Impromptus chantés, issus du répertoire de 14-18 par l’ensemble Intervalles – Direction Katherine Forestier
et le 24, d’Impromptus poétiques avec Fabrice Clément et Majida Ghomari.
Entrée libre sans réservation

A disposition des visiteurs et des groupes
Feuille de salle
Livret pédagogique à destination des professionnels
Jeu de 7 familles XL : Art et deésordre
Frise chronologique

Téléchargez le livret pédagogique
Et si vous souhaitez participer à notre collecte de Ready-made, c’est par ici !

Descriptif des ateliers :

ÉCRITURE DE POÈMES DADA
Pour créer un poème Dada, on a besoin de coupures de journaux, de lettres, d’extraits de textes, de ciseaux, de colle, d’inspiration, d’humour et surtout une bonne dose de hasard.
Une boite à poèmes sera à la disposition du visiteur au coeur de l’exposition. Des poèmes seront tirés au sort pour l’Impromptu poétique du samedi 24 novembre à partir de 15h et seront lus par des comédiens.

ATELIERS PORTRAITS ROBOTS
L’homme moderne selon Dada est une sorte de robot détraqué, rendu sourd et aveugle par les machines qu’il a lui-même créées. Quel est le regard des jeunes sur les avancées technologiques et ses répercussions sur l’homme ? Invitation à inventer son portrait, à partir du collage et assemblage d’élèments disparates (outils, composants électroniques, objets du quotidien et hétéroclites…).
Tous les portraits robots seront exposés dans le Cabinet Dada, au fur et à mesure des ateliers.

ATELIERS MAQUETTES EN HOMMAGE AU « MERZBAU »
Participation à la création d’une architecture composée d’élèments disparates (morceaux de polystyrène, carton plume, plexiglas ) et piochés au hasard par les participants. Cet assemblage continuera à se développer, changer et s’élever constamment au rythme des ateliers. Les photos des différentes étapes seront présentées dans le cabinet Dada.